web analytics
Listino:  
  • Recherche:

Adieu California: voilà la Ferrari Portofino 

Chaque salon de l’auto de grand envergure à sa nouvelle Ferrari. A Francfort arrive la Portofino, coupé cabrio qui n’a plus grand chose d’entrée de gamme

ferrari-portofino-05

Tandis que beaucoup de constructeurs font marche arrière, Ferrari reste fidèle à son coupé cabriolet. La Portofino, hommage au village homonyme de la ville touristique à l’est de Gênes (Italie), maintient son toit rétractable en métal, comme la California T qu’elle remplace définitivement.

La Ferrari Portofino est symbole de modèle “plus accessible” de la gamme de Maranello, même si en voyant ses caractéristiques ce terme semble réducteur. En effet, les modèles plus abordables de chez Ferrari sont de plus en plus puissants vu que le V8 3,9 litres gagne 40 ch par rapport à la Cali T et développe donc 600 ch. Le couple maxi grimpe de 755 à 760 Nm entre 3.000 et 5.250 tours.

ferrari-portofino-02

La sonorité du huit cylindres turbo a été revue et le nouveau collecteur d’échappement monobloc réduit les pertes, très important pour éviter le bien connu effet de turbolag. Ferrari annonce une vitesse maxi de 320 à l’heure, tandis que le 0-100 est abattu en à peine 3,5 secondes.

Son comportement? La Portofino monte les dernières technologies de la marque, desquelles nombreuses étaient absentes sur la California T. Par exemple, si tu t’offres ce bijou tu auras droit à la troisième génération du différentiel électronique arrière ou encore la direction assistée électrique. Ferrari promet donc “un véhicule plus dynamique qui offre, entre autre, un comfort de conduite supérieur.” Selon Maranello, le poids a été revu à la baisse de manière “considérable“, même si sa masse définitive est encore inconnue. Nous connaissons cependant la répartition des poids égale à 46/54.

ferrari-portofino-06

Niveau look, cette Ferrari reprend les codes actuels: optiques avant en forme de L (qui dissimulent habilement les prises d’air), ample calandre prête à manger l’asphalte, phares arrières circulaires… Bonne nouvelle: l’arrière est moins massif par rapport à la California, un gros plus sur une CC de ce type vu que dans le passé ce type de carrosserie qui doit accueillir le toit. En regardant son profil, on penserait presque à une carrosserie de type fastback, inédit pour ce genre d’auto. Et voilà une nouvelle tinte dans le catalogue Ferrari: le Rosso Portofino.

Le tableau de bord intègre un imposant écran touch de 10,2 pouces. Le volant est inédit, mais présente toujours le fameux Manettino qui permet au pilote de choisir parmi différents modes de conduite. Ferrari promet aussi plus d’espace pour les passagers arrières. Dans les prochaines semaines nous en sauront plus concernant le prix de l’ultime créateur italienne.

 

Ajoute un commentaire