web analytics
Listino:  
  • Recherche:

Alfa Romeo 4C: notre essai sur circuit 

L’Alfa Romeo 4C n’a plus besoin de présentations, pour la comprendre et la “vivre” il faut bien plus e j’ai eu l’occasion de l’essayer sur le circuit de Varano de Melegari

alfa-romeo-4c-prova-in-pista-03

Les costructeurs de voitures italiennes de tous les jours produisent rarement des autos sportives, mais quand il s’y prêtent, ils le font bien. Et la Alfa Romeo 4C ne pourrait être le meilleur exemple vu sa vocation motorsport. C’est d’ailleurs dans cet environnement que Supercar Team a eu le plaisir d’essayer la biplace avec quatre cylindre central. Prêt à monter avec moi pour mieux connaitre “notre” sportive d’aujourd’hui?

C’est quoi?

La Alfa Romeo 4C représente le grand retour du Biscione dans le monde des autos sportive. Petite et agile, la 4C veut donner du fil à retordre ad autres sportives européenne de dimensions compactes. Qu’elles soient connues ou pas, la 4C s’en moque. Elle veut le faire et c’est tout.

Fiche technique

Avec un simple moteur qu’on retrouve sur d’autres voitures de la gamme Alfa, la 4C pourrait à premier abord paraitre une auto qui surprend de par son look, mais qui en réalité n’a rien sous la carrosserie. Mais quand on découvre que le quatre cylindres en question est un 1.750cc turbo de 240 ch et 350 Nm de couple (80% de celle-ci est disponible à partir de 1.750 tours), c’est tout autre chose. Le tout est géré par une boite double embrayage TCT qui envoie la puissance aux seules roues arrières. Un autre point fort de cette italienne tout feu tout flamme? Son poids: à peine 850 kg. T’as bien lu: à peine 850 kg. On a donc tous les ingrédients donc maintenant c’est le circuit qui m’attend.

Comment ça roule?

Niveau design, il n’y a rien à dire: une vraie mini supercar à l’italienne. Ses formes sexy et compactes font penser qu’en Italie on arrive encore à faire des voitures assez sympas. Ma outre son look, cette 4C saura satisfaire les plus sportifs?

L’accès dans l’habitacle n’est pas des plus simples. Avec mon petit 1m70, je n’éprouve pas beaucoup de difficultés à m’y installer, mais si tu es plus grand, voici un guide pratique pour s’installer à bord: fesses, jambe droite, bras droit, tête, jambe gauche et bras gauche. Une séquence de mouvements un peu bizarre. Je comprends donc que la 4C ne veut pas être une sportive chic. Tu recherches une sportive confortable et pratique? Passe ton chemin. Les sièges baquet ont une forme particulière, mais ont un bon maintient: par ailleurs, ici c’est la fonctionnalité qui prime. Simple aussi le quadrant digital qui donne toutes les infos utiles. Le reste c’est carbone, carbone et carbone.

J’ai droit à 3 tours sur circuit, donc je devrai extraire de cette petite bombe italienne le meilleur. Dès les premières secondes je remarque que le son du moteur derrière mes épaules envahi l’habitacle: un son stile Abarth 500, même si cette dernière monte le plus petit 1,4 litres turbo. Plaisant donc, une mini supercar en tout et pour tout.



Le passage d’une vitesse à l’autre se fait via des petites (minuscules) palettes derrière le volant à deux branches superposées horizontalement. Comme pour les sièges, le volant aussi a un design assez insolite qui ne se voit pas souvent dans une sportive, mais il a le mérite d’être compact et la prise en main ne déçoit pas une seconde.

Alfa Romeo déclare che le 80% dei 350 Nm è atteint à 1.750 tours, ce qui veut dire que le 80% ne suffis pas parce que le vrai coup de pied au cul arrive après les 1.750 tours (pour profiter de l’entièreté du couple). Une expérience brutale que je ne m’attendais pas de la part d’un petit quatre cylindre. Je ne m’attendais même pas que la 4C soit aussi bien à l’aise dans les tournants: mais quand je me souviens que son poids est bien en dessous de la tonne et che son chassis en carbone fait des miracles, la question ne se pose plus.

La 4C a vraiment pris à contre pieds le segment des autos sportives moyennes avec une voiture qui sort des sentiers battus et qui surprend autant pour sa construction que pour sa technologie. Les puristes pourraient se plaindre du choix de la boite à double embrayage et auraient voulu un bon vieux manuel, mais les années passent et la technologie évolue: pour rester compétitif, il fallait bien sacrifier le manuel.

Quelles sont ses rivales?

C’est pas facile de déterminer quelle sportive puisse être sa rivale: avec ses 240 ch et son chassis de course, l’italienne pourrait s’en prendre à la Lotus Elise qui, toutefois, n’est pas dotée d’une boite auto et coute presque la moitié de son prix. Elle ne pourrait même pas être concurrente de la Exige S vu que (bien qu’elle ait des performances similaire), l’anglaise est alimentée par un V6 3,5 litres de 350 ch. Même chose pour la Porsche Cayman GTS. La 4C fait donc partie de sa propre catégorie dans laquelle cohabitent moteur quatre cylindres, double embrayage et prix bien plus haut que la concurrente anglaise.

Combien elle coute?

Parlons maintenant du prix. 53.436€ pour une voiture de 240 ch, aucun comfort et sortie de nulle part peuvent paraitre beaucoup trop. Mais celui qui achète une 4C voit bien plus qu’un simple 1.750cc turbo. Par exemple, son chassis monocoque en fibre de carbone, le plaisir de la conduite sportive, l’absence de n’importe quel dispositif superflu. La 4C est une vraie sportive, une sportive avec laquelle tu peux roule sur route et aussi sur piste sans te taper la honte.

Pregi: Indole brutale, monoscocca in carbonio, look da show car, sound coinvolgente.

Difetti: Palette troppo piccole e poco ergonomiche, prezzo.

 

Alfa Romeo 4C

Moteur: quatre cylindres 1.750cc TBi
Puissance: 240 ch à 6.000 tours
Couple: 350 Nm entre 1.250 e 4.800 tours
Boite: TCT double embrayage à six rapports
Poids: 850 kg
0-100 km/h: 4.5 secondes
Vitesse maxi: 258 km/h
Conso: 6.8 l/100 km
Emissions de CO2: 157 g/km
Prix: 53.436 euro

Ajoute un commentaire