web analytics
Listino:  
  • Recherche

Fabio Barone veut décrocher le Speed World Record au Maroc avec sa 458 Italia 

Jamais deux sans trois. Après les records obtenus sur des tracés tortueux en Roumanie et en Chine, le Président du Ferrari Club Passione Rossa, Fabio Barone, en veut encore: cette fois, au Maroc

Un nouveau défi se profile à l’horizon pour Fabio Barone, Président du Ferrari Club Passione Rossa (le plus grand club Ferrari en Italie) et homme d’affaire basé à Rome. Nous avons connu Fabio lors d’un trackday sur le circuit de Vallelunga (Rome, Italie) et après s’être arrangé pour se en savoir un peu plus sur sa 458 Italia modifiée par Capristo, un lien d’amitié s’est instauré.

Cette fois, l’entrepreneur italien courra au Maroc pour décrocher son troisième Speed World Record et faire donc partie de l’histoire automobile. Lors de la présentation de cet évènement, était présent Hassan Abouyoub, ambassadeur du Maroc en Italie, ainsi que la Ferrari 458 Italia de Fabio avec sa livrée officielle. La même avec laquelle il ira défier les routes de la Vallée du Dadès.

Si tu n’es pas au courant de ses emprises, sache que ce record (si il est atteint) sera le troisième de Fabio après avoir dominé la Transfagarasan (Roumanie) et conquéri la Tianmen Mountain Road (Chine). Et maintenant c’est sur les monts de l’Atlas que Fabio veut inscrire son nom, sur un parcours de plus de 8 km, parsemé de virages, avec des risques constants de chutes de pierres et une pente impressionante. C’est sûr, les suspensions et les pneus seront mis à rude épreuve! On ajoute à cela une météo souvent changeante avec des pics de chaleur qui s’alternent à des averses. Les pilotes ayant courru à Spa-Francorchamps comprendront.

Objectif que Fabio ne pourrait atteindre sans sa fidèle compagne, sa Ferrari 458 Italia avec ligne d’échappement modifiée par Capristo (qui s’est occupé aussi du compartiment moteur full carbone) pour un total de plus de 600 ch.

L’évènement se tiendra le 4 octobre prochain.

Tu as aimé cet article? Tu pourrais aussi aimer…

Ajoute un commentaire